Sommaire

 

Aujourd'hui les plantes sont dans nos shampoings, nos crèmes, et même dans des produits pour notre habitat !

Phytothérapie et cosmétique

La cosmétique tire ses origines dans la phytothérapie puisque les premiers soins pour la peau s'appuyaient largement sur des recettes de grands-mère à base de plantes appelées « simples ».

Les plantes sont utilisées en cosmétologie et dans les soins de beauté. On peut facilement regarder les ingrédients composant nos crèmes pour voir qu'un certain nombre de plantes sont nécessaires, même si l'on y ajoute ensuite des conservateurs.

La cosmétique naturelle fait appel à la phytothérapie pour :

  • les soins capillaires ;
  • les soins du corps ;
  • les soins du visage.

La cosmétique naturelle : soin des cheveux

La phytothérapie va s'intéresser plus particulièrement à la nature du cheveu. Elle cherchera la ou les meilleures plantes adaptées, selon que les cheveux sont :

  • gras ;
  • secs ;
  • normaux ;
  • blancs ;
  • ternes...

Elle s'attardera à traiter certains troubles capillaires, tels que :

  • cheveux mous ;
  • cheveux cassants ;
  • chute de cheveux ;
  • et autres maladies du cuir chevelu : eczéma, pellicules grasses/sèches, démangeaison, desquamation...

Exemple de soin des cheveux par les plantes

Une personne ayant un problème de pellicules pourra essayer le mélange suivant :

  • Laisser macérer pendant quatre heures 20 g de romarin + 20 g de sauge + 20 g de serpolet dans un litre d'eau froide (eau de source). Faire chauffer cette préparation sans attendre qu'elle parvienne au stade de l'ébullition.
  • Votre préparation pourra se conserver pendant environ une semaine à dix jours si toutefois vous la conservez dans un récipient bien fermé.
  • Votre lotion pourra être appliquée tous les jours pour une meilleure efficacité.
Lire l'article Ooreka

La cosmétique naturelle : les soins du corps

On peut parler de véritable soin car l'action des plantes est à la fois curative et esthétique. Ainsi, la phytothérapie peut améliorer, voire éliminer, des troubles tels que :

  • transpiration excessive (mains, pieds...) ;
  • troubles de la circulation et oedèmes (jambes, chevilles...) ;
  • cellulite (hanches, cuisses...) ;
  • affaissement cutané (raffermissement du buste...).

Par exemple, pour traiter la cellulite on aura le choix entre les plantes suivantes :

  • fenugrec ;
  • lierre grimpant ;
  • verveine officinale...

La cosmétique naturelle : le soin du visage

Tout comme pour le corps et les cheveux, on choisit la plante (ou les plantes) en fonction de la spécificité du soin à apporter selon la nature de notre épiderme :

  • peau grasse ;
  • peau sèche ;
  • peau mixte.

Et les troubles de l'épiderme :

  • rides et ridules ;
  • acné ;
  • eczéma ;
  • couperose, etc.

Exemple de soin du visage

Pour prendre soin d'une peau trop sèche, on pourra essayer :

  • le masque d'avocat ;
  • le masque de guimauve ;
  • le masque de millepertuis.

Faire ses cosmétiques soi-même ?

Certains préféreront utiliser les produits que nous avons à disposition : les plantes médicinales, mais aussi les fruits et légumes. Faire ses masques « maison » a un côté ludique et certains préféreront opter pour cette solution, moins chère et moins nocive, car comportant moins de produits chimiques.

Cependant, les produits ainsi « concoctés » doivent respecter des consignes :

  • de temps ;
  • de composition ;
  • d'application.

Avant d'appliquer un masque ou une lotion que l'on fabrique soi-même, il faut bien connaître les principes actifs des plantes utilisées afin de ne pas abîmer sa peau. En cas de doute, il ne faut pas négliger l'avis d'un expert : pharmacien, phytothérapeute ou dermatologue par exemple.

Aussi dans la rubrique :

Cosmétologie

Sommaire