Sommaire

Des capsules, des poudres, des sirops qui agissent sur la peau et la rendent plus belle, plus jeune, plus souple, est-ce possible ? C’est le défi que tient à relever la nutricosmétique. Voici le principe.

Principe de la nutricosmétique

Fondée en 1980 par le biochimiste suédois Ake Dahlgren, considérée comme une nouvelle génération de cosmétiques, la nutricosmétique part du principe que « la beauté commence de l’intérieur ».

En apportant au corps des nutriments, des antioxydants, des acides gras insaturés, on peut améliorer les fonctions métaboliques de la peau, des ongles et des cheveux. On peut aussi retarder le processus de vieillissement, et donner à la peau une apparence plus jeune, plus saine.  

Si la nutricosmétique ne remplace pas les cosmétiques de surface, que sont les crèmes, les masques ou les sérums, elle peut en revanche compléter leur action en agissant sur la peau en profondeur.

 La nutricosmétique s’adresse aussi au soin du corps, en favorisant l’amincissement, ou encore en réduisant la cellulite.

Objectifs de la nutricosmétique 

Nutricosmétique : action en profondeur

Si les cosmétiques de surface améliorent l’aspect extérieur de la peau, ils ne parviennent pas à atteindre les couches profondes de l’épiderme, ainsi que le derme, le tissu de soutien de la peau.

Afin d’agir sur les couches profondes de la peau, il faut lui fournir des éléments qui vont avant tout la détoxifier, puis la renforcer. Les micronutriments fournis par la cosmétique alimentaire vont stimuler la régénération cellulaire, et donc freiner le processus de vieillissement.

Action détoxifiante de la nutricosmétique 

Le processus d’oxydation est une des causes essentielles du vieillissement cutané. La molécule d’oxygène, très instable, génère des radicaux libres, qui par réaction en chaîne, nuisent aux cellules et entraînent leur dégénérescence.

Ce processus existe de façon naturelle, mais est très accentué par le stress, la pollution, une alimentation déséquilibrée. Des substances antioxydantes vont capter les radicaux libres et les empêcher de nuire aux cellules, en freinant le processus de vieillissement.

Que contient la nutricosmétique ?

La nutricosmétique contient donc des compléments alimentaires ciblés et dosés de façon précise.

Acide hyaluronique

L‘acide hyaluronique est un des agents hydratants essentiels de la peau. Avec l‘âge, il diminue en quantité, et perd en qualité.

La peau, moins hydratée, devient plus fragile et laisse apparaître des rides et des ridules.

Antioxydants et nutricosmétique 

 Les antioxydants qui entrent dans la composition des compléments alimentaires pour le soin de la peau sont très variés :

  • Les enzymes, comme le coenzyme Q10 reconnu comme un puissant antioxydant, contribue largement à freiner le processus de vieillissement cellulaire.
  • Les acides gras polyinsaturés favorisent le tonus et l’élasticité de la peau. Il s’agit de l’oméga 3 et de l'oméga 6, qui jouent un rôle essentiel au niveau de la plasticité des tissus.
  • Les vitamines assument également une fonction antioxydante dans les compléments alimentaires. On trouve ainsi de la vitamine E, provenant souvent de l’huile de germes de blé, de la vitamine C, extraite d'agrumes, et des caroténoïdes, chargés de vitamine A.
  • Les compléments alimentaires destinés à la peau contiennent également du collagène marin, souvent extrait d'algues marines, dont le but est de renforcer le niveau d’hydratation de la peau.

Nutricosmétiques : prix

Les compléments alimentaires de la nutricosmétique se consomment en cure sur un à trois mois.

Ils coûtent environ entre 15 et 20 € pour 30 comprimés.

Aussi dans la rubrique :

Cosmétologie

Sommaire