Sommaire

Le maquillage permanent, ou plus précisément semi-permanent est une technique qui consiste à restituer sa couleur à une zone de la peau, en lui conservant un aspect naturel.

Ce procédé utilise une technique nommée dermopigmentation. Nous faisons le point ensemble.

Technique du maquillage permanent

Le soin peut être pratiqué à des fins purement esthétiques, par exemple pour rectifier la ligne d’un sourcil, ou un contour de lèvres, mais il possède aussi des applications médicales.

Par exemple, pour restructurer une surface cutanée dont le pigment aurait été endommagé (vitiligo, cicatrice), ou encore corriger les incidences d'un traitement, comme la chimiothérapie.

La dermopigmentation consiste à introduire des pigments dans l’épiderme profond, avec des aiguilles ou monoblocs, d’épaisseurs et de longueurs variables :

  • Les pigments - minéraux ou organiques - se présentent sous forme de poudres diluées dans des solutions stériles.
  • Les aiguilles sont à utilisation unique, et les pigments sont stériles.
  • Les teintes proposées aujourd’hui sont plus stables dans le temps, elles ne virent pas au gris pour les noirs, ou au rouge pour les bruns.
  • L’éventail de couleurs est plus large, et le mélange de teinte permet d’obtenir des colorations tout-à-fait naturelles, proches de la pigmentation de la peau.

Maquillage permanent : applications esthétiques

Ligne du sourcil

L'âge et les épilations successives rendent la pilosité du sourcil moins dense. La ligne est moins dessinée, le sourcil est plus clairsemé.

Pour rendre le sourcil plus consistant et le regard plus profond, on utilise deux types de technique :

  • La première consiste à dessiner le sourcil de façon uniforme, à la façon d’un trait de crayon.
  • La seconde est une technique de reconstitution. Elle restructure les espaces vides par un tracé poil par poil. L’effet est plus naturel et beaucoup moins visible. Elle est employée essentiellement lorsqu’apparaissent des espaces à l’intérieur du sourcil.

Maquillage permanent pour les lèvres

Là aussi avec l’âge, les fines ridules qui se forment au niveau du contour des lèvres leur donnent une apparence plus fine, moins bien définie. Leur couleur pâlit.

La technique permet de redessiner le contour, et par une technique de remplissage, de raviver leur couleur.

Applications aux yeux

Le trait d’eye liner vous permet d’être maquillée au saut du lit et vous évite la contrainte du démaquillage quotidien.

Selon votre goût, vous pouvez en déterminer l’épaisseur : fin et au ras des cils, pour un maquillage léger, ou épais pour un maquillage plus sophistiqué.

Applications médicales du maquillage permanent

Lors d’un traitement de chimiothérapie, la perte des sourcils possède une incidence psychologique très importante pour le patient. Le fait de redessiner le sourcil, redonne à la personne une image d’elle-même plus optimiste, plus vitalisante.

Le vitiligo est une maladie qui détruit les mélanocytes, les cellules produisant le pigment de la peau. Lorsqu’il est stabilisé, il est alors possible de pratiquer une dermopigmentation qui restitue à la peau sa coloration naturelle.

Reconstitution mammaire

Suite à une mastectomie (ablation du sein), il est proposé aux femmes d’avoir recours à une reconstitution mammaire.

La dermopigmentation interviendra pour la coloration de l’auréole mamellaire et lui donnera un aspect naturel. Quand le pigment est bien choisi, l’aspect naturel est tout-à-fait restitué. Les résultats sont impressionnants.

Maquillage permanent : déroulement d'une séance

La première consultation a lieu au moins une semaine avant le premier traitement. Elle consiste d’abord à prendre connaissance du désir de la cliente, ainsi qu’à effectuer un test de tolérance.

Lors du premier traitement, la zone à pigmenter est préalablement dessinée. On choisit les pigments, puis l’on désinfecte la surface à traiter. Dans les jours qui suivent, la patiente applique un baume cicatrisant.

La couleur obtenue à l’issue du premier traitement est toujours plus foncée que celle qui restera par la suite. Ainsi, une seconde consultation est nécessaire un mois après, pour éventuellement redéfinir la couleur.

Une éventuelle douleur peut se faire ressentir. Cela dépend de la sensibilité de votre peau. Si le traitement est douloureux, vous pouvez avoir recourt à une crème à base de lidocaïne, que vous appliquerez 45 minutes avant le soin.

Contre-indications liées au maquillage permanent

 Certains antécédents médicaux rendent le traitement impossible :

  • Les patients ayant une fragilité capillaire, ou sous anticoagulants.
  • Les maladies dermatologiques évolutives.
  • La tendance aux chéloïdes.
  • Les patients traités au Roaccutane.
  • Pour l’eye liner, les patients souffrant de pathologie, ou de sensibilité oculaire (glaucome, conjonctivites chroniques).

Pour aller plus loin :

Ces pros peuvent vous aider