Huiles minérales dans les cosmétiques

Sommaire

Les huiles minérales font beaucoup parler d'elles depuis quelque temps. Matières synthétiques très répandues dans les cosmétiques, elles sont accusées de n'avoir aucun intérêt curatif pour la peau, mais d'être comédogènes et surtout très polluantes.

Ces accusations sont-elles justifiées ? Faut-il se méfier des huiles minérales dans les cosmétiques ? Essayons d'y voir clair.

Huiles minérales dans les cosmétiques : de quoi s'agit-il ?

Nature et avantage des huiles minérales

Les huiles minérales sont des corps gras synthétiques obtenus par distillation de combustibles fossiles : le pétrole brut, la houille ou certains schistes.

Les huiles minérales présentent un certain nombre d'avantages pour l'industrie des cosmétiques :

  • elles sont incolores et inodores, ne s'oxydent pas et se conservent bien ;
  • elles sont bien tolérées par la peau, car elles présentent un faible taux de pénétration ;
  • elles sont des excipients efficaces, c'est-à-dire qu'elles facilitent l'action des substances actives du produit.

Utilisation dans les cosmétiques

Les huiles minérales ont subi un processus de raffinage complexe et strict, ce qui les rend très pures et permet leur utilisation dans les produits de soin sans risques. On les trouve d'ailleurs très couramment dans les cosmétiques sous de nombreuses formes.

Si la liste des produits contenus dans vos cosmétiques comprend les termes suivants, il s'agit d'huiles minérales : huile de paraffine, huile de pétrole, paraffine liquide, pétrolatum, huile blanche, vaseline, mineral oil, silicone quaternium, méthylsilanol et cire microcristalline.

Comment agissent-elles ?

Les huiles minérales n'ont aucune utilité véritable pour la peau ; elles n'interagissent pas avec elle et ne lui apportent aucun élément nutritif (vitamines, antioxydants, etc.).

Elles forment une barrière sur l'épiderme, sans le pénétrer, et elles jouent un rôle occlusif. C'est-à-dire qu'elles retiennent l'humidité, favorisent son hydratation et la protègent des agressions extérieures.

Dans quels cosmétiques ?

Les huiles minérales sont présentes dans de nombreux cosmétiques, notamment :

  • les crèmes hydratantes ;
  • les baumes et sticks pour les lèvres ;
  • les rouges à lèvres ;
  • les ombres à paupière ;
  • les shampooings et produits de soin capillaire ;
  • les gels douche ;
  • les fonds de teint.

Huiles minérales dans les cosmétiques : risques pour la peau et l'environnement

Risques pour la peau

Les huiles minérales ne sont aucunement toxiques pour la peau.

En outre, on les soupçonne d'avoir des effets comédogènes de par leur effet occlusif. Mais des études contredisent cette hypothèse.

Effets sur l'environnement

Étant issues de la pétrochimie, les huiles minérales ne sont pas biodégradables et leur impact écologique est très important.

En effet, comme elles sont présentes dans de très nombreux cosmétiques, elles sont tous les jours évacuées dans les lavabos en grandes quantités et se retrouvent dans la nature.

Pour en savoir plus :