Date de péremption des produits de beauté

Sommaire

À l’instar des produits alimentaires, les produits de beauté ont une date de péremption, autrement dit une durée limitée de consommation.

Au delà de cette date, il est préférable de ne plus les utiliser. En effet, les yeux par exemple, sont une des parties les plus sensibles, il est donc important de bien respecter la date indiquée. On vous en dit plus.

Durée de vie des cosmétiques : comment s’y retrouver ?

La date de péremption indique la date jusqu’à laquelle le produit peut être utilisé après ouverture sans dommage pour le consommateur. On parle aussi de PAO, pour Péremption Après Ouverture.

Si les produits cosmétiques sont conservés au sec et à température modérée, on peut estimer leur durée d’utilisation une fois ouvert :

  • jusqu’à 3 ans pour les produits à base d’alcool, comme les parfums, les laques ou les vernis, et pour les poudres, comme les blushs ou les fards à paupières ;
  • environ 1 an pour les produits solides, comme les rouges à lèvres, et pour les huiles solaires ;
  • 6 à 9 mois pour les produits à texture aqueuse, comme les laits hydratants ou encore les fonds de teints liquides.

Le problème, c’est qu’on ne souvient pas forcément de la date à laquelle on ouvre les produits cosmétiques… En fonction de leur qualité, la durée d‘utilisation peut être plus longue que celle indiquée.

Alors pour repérer si un produit est périmé, il est possible de se fier aux indications suivantes :

  • l’odeur a changé ;
  • la couleur est modifiée (les parfums deviennent plus foncés) ;
  • la texture change (les poudres s’effritent, les vernis à ongle deviennent pâteux ou collants) ;
  • le produit a été exposé à une température trop forte ou bien trop basse.

Les produits aqueux (crèmes, laits) sont les plus à surveiller. Les produits à base d’alcool et les produits solides sont moins susceptibles d’être contaminés.

Date de péremption des produits de beauté dépassée : quels risques ?

La date de péremption des produits cosmétiques est importante à respecter parce qu’au-delà les produits peuvent causer :

  • des douleurs ;
  • des éruptions cutanées ou des rougeurs ;
  • des conjonctivites ;
  • des enflures ;
  • la présence de pus ou de boutons.

Pour aller plus loin :

Aussi dans la rubrique :

Cosmétologie

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider