Vertus de l'argile verte et blanche

Sommaire

Utilisée en cosmétologie ou pour soigner divers maux, l'argile est un produit naturel bien utile au quotidien. En masque de beauté, en cataplasme ou par prise orale, découvrez les différents usages de cette terre aux multiples vertus.

Tour d'horizon des vertus de l'argile.

Qu'est-ce que l'argile ?

L'argile est une matière directement issue de la nature : il s'agit d'une roche sédimentaire tendre, extraite de carrières puis séchée au soleil. Elle est utilisée depuis la nuit des temps pour des usages cosmétiques et curatifs.

Cette terre est riche en sels minéraux et en oligoéléments. Elle est principalement composée de silicate d'alumine (silice et aluminium) et contient du fer, du potassium, du sodium, du calcium, du magnésium, etc.

Il existe différents types d'argiles qui se distinguent par leur couleur : blanche, bleue, rouge, rose, jaune... :

  • Elle varie en fonction de l'état chimique dans lequel se trouve le fer présent dans le sol.
  • L'argile la plus couramment utilisée est l'argile verte.
  • Dans l'argile blanche, ou kaolin, le fer a été éliminé par le ruissellement des eaux de pluie.

Vertus et formes de l'argile

Le recours à l'argile est justifié par les nombreuses vertus qu'elle présente :

  • elle absorbe les liquides et les gaz ;
  • elle attire les toxines et permet de les éliminer ;
  • elle présente une action antiseptique et bactéricide ;
  • elle a des propriétés cicatrisantes et apaisantes.

Dans le commerce, on trouve de l'argile sous différentes formes :

  • séchée, en poudre : en fonction de la finesse de ses grains, elle se décline en argile ultra-ventilée, en argile surfine (ou ventilée) et en argile fine ;
  • séchée, en morceaux plus ou moins grossiers (argile concassée, argile en granulés...) ;
  • en tube ou en pot : l'argile contenue se présente sous forme d'une pâte prête à l'emploi ;
  • sous forme de gélules, comme complément alimentaire.

Argile : utilisation en usage externe

En masque ou pansement

L'argile peut être posée directement sur la peau :

  • en masque de beauté, sur l'ensemble du visage pour rééquilibrer les peaux grasses ou acnéiques : elle doit être retirée avant d'avoir complètement séché ;
  • sur le cuir chevelu, en massage pour réguler la production de sébum, lutter contre les cheveux gras et éviter les pellicules ;
  • en pansement localisé, pour traiter les boutons, de petites plaies ou brûlures, les abcès, etc.

En cataplasme

Pour réaliser un cataplasme, on utilise de l'argile sous forme concassée. Après l'avoir réhydratée en la faisant tremper dans une petite quantité d'eau pendant une heure environ, on obtient une pâte que l'on étale en couche épaisse de deux centimètres environ sur un tissu. On l'applique sur la zone du corps à traiter, en la maintenant à l'aide d'une bande.

Les cataplasmes sont par exemple indiqués :

  • pour soulager les articulations douloureuses ;
  • en cas d'entorse ou de foulure du poignée, de la cheville ;
  • sur les régions qui subissent une inflammation ;
  • pour atténuer les courbatures, la fatigue musculaire, etc.

Utilisation de l'argile en usage interne

L'argile peut également être bue pour soulager différents troubles. Il suffit de diluer une cuillère à café de poudre d'argile dans un demi-verre d'eau, et laisser reposer au moins une demi-journée. Il est alors possible de ne consommer que l'eau trouble, en laissant le dépôt argileux au fond du verre. Cette option est largement conseillée lorsqu'on débute une cure d'argile.

Autre option, vous buvez la totalité du mélange, en ayant pris soin de l'agiter avant de boire.

Pour quelles indications ?

La prise d'argile par voie interne permet de lutter contre différents maux affectant la digestion, comme les brûlures d'estomac, la diarrhée, les inflammations du tube digestif, etc. Elle est utile en cas d'infections (gastro-entérite, etc.), mais également indiquée dans le cadre de problèmes chroniques (colopathie fonctionnelle, etc.).

L'argile peut également contribuer à lutter contre les parasites intestinaux et ainsi servir de vermifuge naturel.

Quelques précautions à prendre

Boire de l'argile est déconseillé en cas d'hypertension artérielle, lors de la prise de médicaments dont elle risque d'atténuer l'efficacité, en cas de constipation, pour les femmes enceintes ou allaitantes.

Attention toutefois, par mesure de précaution, l'ANSM demande de ne plus utiliser les antidiarrhéiques à base d'argiles extraites du sol, comme le Smecta (diosmeticte) chez l'enfant de moins de 2 ans, et ce « en raison de la possible présence d'infime quantité de plomb, même si le traitement est de courte durée ».

Conservation de l'argile verte ou blanche

L'argile sèche, conservée à l'abri de l'humidité et de la lumière a une durée de vie illimitée.

Sous forme de pâte, elle sèche rapidement si elle est au contact de l'air. Les préparations achetées dans le commerce doivent être bien refermées après utilisation. Les recettes maison sont à conserver dans des récipients hermétiques.

Prenez soin de votre peau grâce à nos contenus !