Bienfaits de l’huile de bourrache

Sommaire

 

En complément des traitements allopathiques pour combattre l'acné, il existe des solutions naturelles pour aider la peau à lutter contre cette affection banale mais parfois pénible de l'adolescence.

L'huile de bourrache en fait partie. Petit tour d'horizon.

Caractéristiques de l'huile de bourrache

La bourrache, originaire de Syrie, est une plante très répandue au Moyen-Orient et dans la région méditerranéenne :

  • L'huile de bourrache est obtenue à partir des graines de la plante que l'on presse pour en extraire une huile riche en acide gammalinolénique (AGL).
  • L'acide gammalinolénique et l’acide linoléique sont les acides gras essentiels oméga-6 les plus répandus dans les produits végétaux.
  • Il s’agit d’acides gras essentiels (que le corps ne peut synthétiser) participant notamment à la constitution des membranes cellulaires.

Huile de bourrache et Oméga-6

L'huile de bourrache est très riche en Oméga-6 et aurait des vertus hypocholestérolémiante, raffermissantes, anti-agrégantes plaquettaires, régénérantes.

Utilisée en absorption interne, l'huile de bourrache aurait la vertu d'aider à lutter contre :

  • la polyarthrite rhumatoïde en réduisant l'inflammation ;
  • les symptômes du syndrome prémenstruel (irritabilité, seins douloureux, ballonnements abdominaux, rétention d’eau, etc.).

Vertus de l'huile de bourrache sur la peau

Indications à suivre

Afin d'aider la peau à se régénérer et à lutter contre l'acné elle-même ou le dessèchement consécutif aux traitements de l'acné (le Roaccutane par exemple), on pourra utiliser l'huile de bourrache en usage externe notamment pour :

  • améliorer l'élasticité et la souplesse cutanée (utile pour prévenir l’apparition et traiter les vergetures ;
  • améliorer l’hydratation ;
  • agir sur les cheveux secs ou fragilisés.

Posologie de l'huile de bourrache

Comme complément d'action sur l'épiderme, l’huile de bourrache peut être utilisée par voie interne ou par voie externe.

En interne elle sera ingérée sous forme de capsules alors qu'on l'utilisera de façon locale mélangée à des laits, lotions, crèmes de jour ou huiles de massages par voie externe.

Lorsque la sécheresse de la peau est prononcée, la capsule peut être ouverte et le contenu peut être directement appliqué sur le visage ou mélangé à sa crème de jour ou de nuit. On pourra par exemple utiliser l'huile de bourrache pour :

  • aider à la cicatrisation d'un bouton ;
  • hydrater la peau lors d'un traitement asséchant de type antibiotiques.

Précautions à prendre avec l'huile de bourrache

L'emploi prolongé d'huile de bourrache peut aboutir à divers effets secondaires :

  • gaz intestinaux ;
  • selles molles diarrhées ;
  • ballonnements.

De même, l’emploi de l'huile de bourrache est soumis à quelques contre-indications :

  • fragilité du foie (à haute dose, la bourrache est toxique pour le foie) ;
  • interactions médicamenteuses : ne pas associer avec la prise d'anti-coagulants ni d'anti-plaquettaires.

D'une manière générale, respectez les doses indiquées sur le conditionnement que vous avez choisi et demandez conseil à votre pharmacien ou médecin généraliste sur la prise de ce complément alimentaire.

Approfondissons le sujet ensemble :

Ces pros peuvent vous aider