Sommaire

Le roucou est un arbuste originaire d’Amérique du Sud. Également appelé « urucum » ou « roucouler », il demeure encore méconnu car uniquement cultivé dans les régions tropicales ou subtropicales du globe.

Un pied de roucou possède la particularité de pouvoir vivre jusqu’à 50 ans et de donner des fruits de ses 2 ans à ses 30 ans.

Tout d’abord utilisés par les Indiens d’Amazonie, les fruits du roucou sont non comestibles mais ils regorgent de graines rouges dotées de très nombreuses vertus. Le point dans cette astuce.

Huile de roucou : de nombreuses qualités nutritionnelles

Des graines de roucou, est extraite une huile particulièrement riche en pigments caroténoïdes (béta-carotène) tels que les bixines et norbixines :

  • Elles sont très connues en tant que colorant alimentaire.
  • Elles possèdent également des vertus protectrices contre les rayons ultraviolets du soleil.
  • Elles sont de puissants antioxydants qui combattent les radicaux libres, responsables de l’apparition des premiers signes de vieillesse.

De plus, l’huile de roucou est riche en minéraux essentiels : calcium, magnésium, zinc, cuivre, manganèse.

Vertus médicinales de l’huile de roucou

En Amérique du Sud et plus particulièrement en Colombie, l'huile de roucou est utilisée comme un remède traditionnel pour traiter les infections courantes et les infections d’origine microbienne.

En effet, elle possède les propriétés suivantes :

  • anti-venin, notamment en cas de morsure de serpent ;
  • anti-inflammatoire, pouvant donc être utilisée pour traiter les fièvres, les hépatites ou les problèmes de peau ;
  • anti-microbiennes et anti-fongiques ;
  • expectorantes : les graines de roucou aident en effet à expulser le mucus présent dans la trachée ou les bronches, en cas de maladie de la gorge ou des poumons.

Sous forme de décoction elle lutte également contre les inflammations de gorge et les angines bénignes.

Huile de roucou dans nos cosmétiques

Comme nous l’avons vu précédemment, l’huile de roucou est très riche en béta-carotène. De plus, elle :

  • stimule la production de mélanine, pigment naturel qui colore la peau et donne bonne mine ;
  • contient de l’acide ellagique qui neutralise les radicaux libres grâce à ses propriétés anti-oxydantes ;
  • protège contre les rayons ultraviolets du soleil.

De plus, on trouve l’huile de roucou dans de nombreux produits cosmétiques comme les fards à paupières, les poudres, les rouges à lèvres et les poudres bronzantes et crèmes colorées.

Enfin, l'huile de roucou possède des propriétés :

  • émollientes (elle détend les tissus de l'organisme, en l'occurrence de la peau) ;
  • astringentes (elle resserre les pores) ;
  • anti-acnéiques ;
  • anti-bactériennes et anti-septiques.

Huile de roucou dans notre alimentation

Utilisé en tant que colorant sous le code E160b, le roucou est ajouté dans la coloration naturelle d’aliments industriels comme les fromages et saucisses, les confitures et beurres, les potages et sauces, les bonbons et chocolats.

Concernant son usage dans les plats quotidiens, sont goût est peu prononcé à faible dose :

  • En revanche, utilisé en plus grande quantité il apporte un goût légèrement poivré se rapprochant de celui de la noix de muscade.
  • Attention, en trop grande quantité, le roucou peut s'avérer amer !

Pour approfondir :