Quels ingrédients entrent dans la composition de la mousse à raser ?

Sommaire

 

La mousse à raser est un produit incontournable de la trousse de toilette masculine. Certaines femmes font aussi le choix du rasage et peuvent acquérir des produits spécialement conçus pour des jambes plus douces.

Pourtant, la mousse à raser présente des risques pour la santé comme pour l'environnement. En cause, les substances qu'elle cache. Toutes les infos nécessaires dans notre astuce.

Impact de la mousse à raser sur la santé

Quels dangers la mousse à raser peut-elle présenter pour la santé ? Décryptage de l'étiquette :

  • Le produit contient de nombreux allergènes, qui peuvent entraîner des réactions allergiques, de la légère inflammation à l'oedème :
    • triéthanolamine ;
    • parabènes ;
    • parfums, notamment du linalool.
  • On y trouve également des perturbateurs endocriniens :
    • Les parabènes, notamment, jouent sur le développement du système reproducteur, la production d'hormones et la fertilité.
    • Les produits cosmétiques sans parabènes doivent toujours être privilégiés.
  • Certains composants peuvent également favoriser le développement de cancers, comme les PEG (PolyEthylene Glycol).
  • Enfin, certaines substances perturbent les défenses immunitaires, notamment les PEG et les fragrances.

Impact sur l'environnement

Si, par rapport à d'autres produits cosmétiques, les mousses à raser ne présentent pas des dangers majeurs pour la santé, leur impact sur l'environnement est en revanche très important :

  • Le problème vient tout d'abord de leur conditionnement en aérosol. Les bombes contiennent ainsi des gaz hautement inflammables :
    • butane ;
    • propane.
  • Les flacons sont en outre difficiles à recycler :
    • Normalement, ils doivent être jetés avec les métaux.
    • Malheureusement, ils sont la plupart du temps évacués par les particuliers avec les déchets ménagers.
  • Les mousses à raser contiennent aussi de l'isopentane, néfaste pour l'environnement aquatique.
  • Autre composant problématique, l'huile de palme :
    • La production de cette dernière ne s'inscrit pas dans une agriculture durable.
    • Par exemple, elle est responsable de la déforestation et de la disparition de l'habitat naturel de certaines espèces, comme l'orang-outang.
    • Ces singes pourraient ainsi totalement disparaître d'Asie d'ici une dizaine d'années.

Alternatives à la mousse à raser

Si vous souhaitez vous raser de manière plus responsable pour votre santé comme pour l'environnement, il existe des alternatives à la mousse à raser vendue dans le commerce :

  • Vous pouvez envisager un retour en arrière, en utilisant un blaireau. Il vous suffira alors simplement d'eau et de savon, que vous ferez mousser avec votre accessoire.
  • Vous pouvez aussi fabriquer votre gel à raser maison avec :
    • de l'huile végétale ;
    • du savon d'Alep ;
    • des huiles essentielles pour le parfum.

Dans les deux cas, vous vous offrez un rasage moins cher et plus naturel. Et si vraiment vous ne pouvez vous passer de mousse à raser, privilégiez un produit bio.

Pour approfondir le sujet, rendez-vous sur nos contenus supplémentaires :