Phénoxyéthanol : quels sont ses dangers ?

Sommaire

Le phénoxyéthanol est une substance présente dans de nombreux produits d'hygiène, dont certains destinés aux bébés et aux enfants.

Aujourd'hui incriminé par l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament, ce conservateur chimique est considéré comme nocif pour la santé en général, et plus encore pour celle des enfants. Examinons la chose plus en détail.

Phénoxyéthanol : fiche d'identité

Le phénoxyéthanol est un produit chimique anti-microbien largement employé dans le domaine cosmétique :

  • Son rôle est d'empêcher les micro-organismes, comme les bactéries, de se développer dans les produits à usage cosmétique.
  • Il est, entre autres, l'un des composants dont on imprègne des produits sans rinçage tels que :
    • les lingettes démaquillantes,
    • les lingettes pour bébé.

Comme nombre de produits chimiques, le phénoxyéthanol n'échappe pas à la réglementation européenne :

  • Depuis 2002, celle-ci impose que la concentration maximum autorisée de cet éther de glycol dans les produits d'hygiène soit de 1 %.
  • Bien entendu, il fait obligation aux industriels d'indiquer sa présence sur tout emballage et étiquetage.
  • Pour bien le repérer, il faut savoir que le phénoxyéthanol peut être aussi appelé :
    • EGPhe,
    • phénoxytol.

Aujourd'hui, la limite de concentration du phénoxyéthanol préconisée par l'Agence Nationale de la Sécurité du Médicament est de 0,4 % en ce qui concerne les produits d'hygiène pour bébés et enfants jusqu'à 3 ans.

Le taux de 1 % ayant été jugé trop important par les chercheurs.

Phénoxyéthanol : des risques pour la santé

Selon un rapport publié en 2013, au sujet d'une étude menée depuis 2002 par l'Agence Nationale de la Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM), le phénoxyéthanol représente un réel danger pour la santé, notamment pour celle des enfants, et plus encore pour les petits de 0 à 3 ans :

  • Le phénoxyéthanol est toxique :
    • pour le sang,
    • pour le foie.
  • Il est allergisant. Il peut donc être à l'origine :
    • d'urticaire,
    • d'eczéma.
  • Il comporte des risques :
    • de cancer,
    • de toxicité pour le fœtus,
    • d'infertilité masculine.

De nombreuses marques continuent à commercialiser des lingettes pour bébé imprégnées de phénoxyéthanol, aucune obligation de retirer ces produits de la vente ne leur étant imposée. Toutefois, depuis le 20 décembre 2019, l'étiquetage des lingettes contenant du phénoxyéthanol doit indiquer qu'elles ne doivent pas être utilisées sur les fesses des enfants de 3 ans ou moins (64 % des utilisateurs reconnaissent utiliser des lingettes, destinées ou non aux enfants, pour nettoyer les fesses des tout-petits).

Envie d'en savoir plus à ce sujet ?