Comment choisir ses pinceaux de maquillage ?

Sommaire

Les pinceaux à maquillage ont pour particularité de donner un résultat et un fini beaucoup plus naturel au maquillage.

Le marché propose aujourd’hui une très large gamme de pinceaux pour le teint, les yeux, les lèvres, etc. On trouve toutes sortes de formes, tailles et textures de poils.

Une quinzaine de pinceaux peuvent être nécessaires pour réaliser votre routine beauté quotidienne. Bien les choisir vous permettra de maximiser le rendu de tous vos produits. Le point dans notre astuce !

Quelles formes de pinceaux à maquillage choisir ?

Il est possible, et recommandé, d'utiliser un pinceau différent pour maquiller chaque partie du visage. Choisir la forme adéquate au produit appliqué ne fera que renforcer la qualité de son rendu.

Quelles formes pour travailler le teint ?

Pour faire votre teint, utilisez de préférence :

  • un pinceau plat pour appliquer le fond de teint ;
  • un pinceau rond pour les poudres bronzantes et les blush ;
  • un pinceau très large, aussi dit « kabuki », pour ôter les éventuels surplus de poudres libres ou compactes.

Quelles formes pour maquiller ses yeux ?

Chaque pinceau correspond à une zone des yeux. On utilisera ainsi :

  • un pinceau rond et épais pour répartir les fards sur les paupières mobiles ;
  • un pinceau biseauté pour souligner la ligne des sourcils ;
  • un pinceau fin pour appliquer l’eye-liner, si vous vous êtes procurés un eye-liner conditionné sous forme de pot et non de crayon prêt à l’emploi.

De plus, la dureté des poils a une grande importance lors de la mise en beauté des yeux :

  • Un pinceau à poils plutôt rigides sera particulièrement efficace pour appliquer les fards de couleurs sur les paupières mobiles.
  • Une fois ces couleurs appliquées, un pinceau à poils plus souples vous permettra de les estomper si besoin.

Quelle nature de poils de pinceaux à maquillage choisir ?

Selon l’intensité du maquillage recherchée et la zone à maquiller, on optera pour des pinceaux aux poils plus ou moins souples, naturels ou synthétiques.

Poils naturels

Ils sont très souples et doux et permettent d’appliquer d’une manière précise et intense :

  • tous les types de fards ;
  • tous les types de poudres, compactes ou légères.

De même, les poils naturels gardent mieux les particules et sont les plus adaptés pour :

  • réaliser les dégradés de couleurs, notamment sur les paupières mobiles ;
  • estomper les fards à paupières et les poudres.

Ces poils d’origine animale sont le plus souvent réalisés à partir de poils :

  • d’équidés :
    • chevaux ;
    • mais surtout poneys ;
  • de martre, petit mammifère de la même famille que les loutres et les belettes ;
  • de chèvres.

Poils synthétiques

Plus épais et rigides, ils sont également moins chers car réalisés à partir de nylon. Les pinceaux à poils synthétiques servent à appliquer des matières plus épaisses et moins volubiles telles que :

  • l'anti-cernes ;
  • les crèmes et fonds de teint ;
  • les rouges à lèvres.

Comment entretenir ses pinceaux à maquillage ?

Afin de prolonger leur durée de vie et d’obtenir un résultat toujours plus net lors du maquillage, il est recommandé de nettoyer les pinceaux à maquillage après chaque utilisation. En respectant cette règle d’hygiène, vous éviterez :

  • la prolifération de germes dans les pinceaux ;
  • les boutons provoqués par un pinceau contenant d’éventuelles bactéries, mêmes bénignes ;
  • les réactions allergiques, comme l’apparition de plaques rouges et de démangeaisons.

Nos autres contenus relatifs à ce sujet :

  • Bien appliquer son maquillage est primordial pour un rendu naturel et sans défaut. Voir notamment notre fiche pratique Comment appliquer son fond de teint.
  • Le blush s'applique également au pinceau, la plupart du temps.
  • Pour éviter les imperfections, n'oubliez pas de bien vous démaquiller, par exemple avec du liniment oléocalcaire. Souvent réservé à la toilette des bébés, il est également un très bon démaquillant, naturel et peu irritant.

Ces pros peuvent vous aider